Gastel Paysages, atelier de paysage à Bordeaux — Hervé Gastel, paysagiste DPLGGastel Paysages, atelier de paysage à Bordeaux — Hervé Gastel, paysagiste DPLG

Aménagement de site – Arjuzanx (40)

Parc et Jardins

1/ Situer/ repérer: Les points de départ d’une nouvelle géographie
– La trame fondatrice de 100m de côté: Pour trouver le lignite, une trame systématique a été posée sur le territoire pour procéder à des sondages; seront ainsi posés, tous les 100m, des jalons qui feront émerger les gisements: c’est sur cette trame, à partir de laquelle est née une toute nouvelle géographie, que nous avons choisi de nous appuyer pour lancer de nouveaux itinéraires sur le site.
– La maison s’étend pour dessiner un parcours informatif et de découverte. Le bâtiment se réparti en plusieurs modules accueillant chacun une partie du programme. Cette formalisation du plan masse est délibérément organique.
– 6 types de station, 5 types de jalons ponctuent les parcours des visiteurs. Les Jalons sont tous griffés d’un repérage graphique des échelles limnimétriques, et sertis de bagues métalliques, l’ornement des oiseaux migrateurs, qui offrent repérage et informations.

2/ Arpenter/ expérimenter: 4 parcours, 4 lignes qui se bouclent et se croisent
A partir de la maison Lente, proposer aux promeneurs de découvrir, de Jalons en Jalons, les géographies passées et présentes de paysage palimpseste, et de s’inventer celles qui sont encore à venir.
– Le circuit court: «Avant la mine»
– Le circuit 2: «Le pittoresque et le sublime»
– Le circuit 3: «Mutations»
– Le circuit 4: «Parcours saisonniers», miroir des figures géographiques du Sud

3/ Découvrir/ comprendre: 3 entrées- le territoire, le vivant, les paysages rêvés
– La tour de 20m, sur l’isthme où basculent les eaux du lac de Commanday et celles du lac d’Arjuzanx- Une muséographie organisée en 3 items; le premier, le territoire, donne les clés de lecture diachroniques du site; le second, «Le vivant», est une ode aux oiseaux, à travers le son / les voix – le Mouvement / la danse – La beauté/ le plumage; le troisième, Paysages rêvés, faisant le lien entre l’infiniment petit et l’infiniment grand du site d’Arjuzanx

4/ Vivre/ jouer dans les espaces modelés: les terrasses de Lente, le lac, les maisons thématiques
– Le secteur de Lente, les rives de la presqu’île : notre attitude consiste à respecter les principes d’étagement et de stratification, en conservant les dispositions concentriques en périphérie du grand plan d’eau
– Le lac d’Arjuzanx, un plan d’eau animé, parcouru, emprunté
– les 6 maisons thématiques

Projet : Aménagement du site d’Arjuzanx

Lieu : Arjuzanx (40)

Année : 2011

Maitre d’ouvrage : Syndicat Mixte

Collaboration : Atelier de Paysage Gastel mandataire, Itineraire Bis, paysagistes associés à Lyon- Agence Composite, Jean de Giacinto, architectes – Arc en scène, scénographes – ICS’EAU, écologues – Sogreah & Coteba, bureaux d’étude

Coût : 6 135 000 euros ht

Type de mission : Concours non lauréat

Projets suivants

© 2019-2021 Gastel Paysages • Mentions légales / Crédits